Les écoles d’éducateur spécialisé

ecole d educateur specialise

L’avantage avec les écoles d’éducateur spécialisé est qu’il n’est nul besoin de se livrer à un comparatif entre elles pour savoir laquelle est la plus performante : elles dépendent toutes du ministère du Travail et dispensent toutes le même programme de formation basé sur le référentiel.

Le programme de formation

La formation se déroule sur 3 ans et peut s’effectuer en formation initiale ou par la voie de l’alternance. La formation théorique comporte 1450 heures et 4 domaines de formation :

  • Accompagnement social et éducatif spécialisé (450 h)
  • Conception et conduite de projet éducatif spécialisé (500 h)
    • Participation à l’élaboration et à la conduite du projet éducatif (300 h)
    • Conception du projet éducatif spécialisé (200 h)
  • Communication professionnelle en travail social (250 h)
    • Travail en équipe pluri-professionnelle (125 h)
    • Coordination (125 h)
  • Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et inter-institutionnelles (250 h)
    • Implication dans les dynamiques institutionnelles (125 h)
    • Travail en partenariat et en réseau (125 h)
Documentation

La formation d’éducateur spécialisé pratique s’étend sur une durée de 2100 heures (60 semaines) comprenant un stage de 28 à 36 semaines et deux stages de 8 semaines minimum. L’un des stages doit obligatoirement s’effectuer dans une structure d’hébergement.

Conditions d’admission en école d’éducateur spécialisé

L’école d’éducateur spécialisé est ouverte aux titulaires du baccalauréat, toutes séries confondues. Toutefois, en dehors des séries générales (ES, L, S) ceux qui préparent le mieux à cette formation sont les bacs STMG et ST2S.

Sont également admis les titres suivants :
– Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires ;
– titre français admis en dispense du Baccalauréat ;
– Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale ou Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Aide-Médico Psychologique (CAFAMP) assorti de 5 ans d’expérience professionnelle.

Outre les diplômes, l’admission repose également sur la réussite au concours d’entrée.

Le concours d’entrée en école d’éducateur spécialisé

Chaque établissement organise son concours d’entrée et, même s’il peut y avoir des variations dans le contenu selon les écoles, il comprend toujours :

apprentis éducateur spécialisé

  • une épreuve écrite de 3 à 4 heures (analyse de textes avec des questions, synthèse de textes…) destinée à juger de la capacité d’analyse des candidats et de leurs capacités rédactionnelles ;
  • une épreuve orale constituée de deux entretiens (30 à 45 mn chacun) : l’un avec un psychologue, l’autre avec un éducateur spécialisé ; elle a pour but de vérifier les motivations du candidat, sa maturité et ses capacités relationnelles.

Ce concours est très sélectif donc une bonne préparation est indispensable. Saluons l’initiative de quelques écoles d’éducateur spécialisé qui proposent une préparation à leur propre concours. Cet enseignement est certes payant mais bien loin des tarifs généralement pratiqués par les organismes de prépa. Pour exemple, l’une d’entre elles offre les formations suivantes.

1) Stage préparatoire à l’épreuve écrite d’admissibilité

36 heures de formation à raison d’une matinée par semaine ; celle-ci vise le développement de compétences au niveau de l’expression écrite, de la compréhension et de l’analyse d’un texte, de la synthèse de documents et de l’argumentation.

Le contenu se compose d’entraînements à la rédaction, à l’analyse, au commentaire et à la synthèse de textes ainsi qu’à la réflexion personnelle à partir de documents.

2) Formation à l’épreuve orale

54 heures de formation théorique + 6 heures de stage découverte à raison d’un après-midi par semaine ; elle a pour objectif la connaissance des métiers sociaux et des publics concernés, le renforcement de la culture personnelle, l’amélioration de l’expression orale et de la communication, la préparation et la présentation d’un projet argumenté et la préparation aux épreuves orales.

Le contenu est du domaine des cultures sociales, économiques et politiques et comporte entre autres un travail personnel en lien avec le projet professionnel et un travail collectif sur les métiers du social.

Où trouver une école d’éducateur spécialisé?

Chaque région administrative, y compris les DOM, possède une ou plusieurs écoles d’éducateur spécialisé. Il est intéressant de savoir que parmi elles, les IRTS (Institut Régional du Travail Social) ont mis en oeuvre une procédure d’admissibilité commune : si vous réussissez l’épreuve écrite dans l’un des instituts, vous pouvez présenter les épreuves orales dans les autres établissements. Vous multipliez ainsi vos chances d’admission en ne déboursant qu’une seule fois les frais d’inscription au concours d’admissibilité (sous réserve de réussite, bien sûr).

Rappelons au passage que toutes les écoles d’éducateur spécialisé sont payantes. Vous devrez donc prévoir les dépenses suivantes : frais d’inscription à l’épreuve d’admissibilité + frais d’inscription aux épreuves orales + frais d’inscription à l’école + coût de la formation.

Laisser un commentaire