Comment fonctionne la VAE éducateur spécialisé ?

plus d infos sur la vae educateur specialise

Il est possible de faire sa formation éducateur spécialisé par le biais de la V.A.E. Le principe de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) stipule que « toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins trois ans d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ».

Si vous possédez l’expérience nécessaire dans le domaine de l’éducation spécialisée, vous pouvez donc obtenir le DEES par le biais de la VAE éducateur spécialisé. Le processus passe par deux livrets à remplir et un entretien avec le jury.

La recevabilité (livret 1)

Le livret 1 officialise votre demande de VAE auprès de l’organisme certificateur. Il comporte 4 rubriques :

  • les informations générales (état civil, situation professionnelle, niveau de formation) ;
  • les informations relatives à l’expérience se rapportant au DEES ;
  • les pièces justificatives à fournir obligatoirement ;
  • une attestation sur l’honneur qu’une seule demande de VAE a été déposée pour le DEES, pour l’année civile en cours.
Documentation

L’organisme certificateur décidera de votre recevabilié ou non-recevabilité après étude de votre dossier. Dans le premier cas, une notificaion vous sera adressée dans un délai de deux mois. L’absence de réponse équivaut à un refus.

Le dossier de validation (livret 2)

Il doit être renseigné avec le plus grand soin car c’est sur lui que tout repose. Vous pouvez vous inscrire à un module payant d’accompagnement de 24 heures, individuel ou collectif.

Le référentiel professionnel de l’éducateur spécialisé est le support indispensable à la constitution du livret 2. Il précise les principales fonctions que le titulaire du DEES doit pouvoir exercer :

  • Fonction 1 : établissement d’une relation, diagnostic éducatif
  • Fonction 2 : accompagnement éducatif de la personne ou du groupe
  • Fonction 3 : conception et conduite d’une action socio-éducative au sein d’une équipe
  • Fonction 4 : construction d’un cadre d’analyse et d’une expertise des pratiques éducatives et sociales.

1) Comment procéder avant de renseigner le livret 2?

Après une lecture attentive du livret et du référentiel, vous devrez vous livrer à une première analyse de vos expériences afin d’identifier celles en lien direct avec le DEES.

Il s’agit ensuite de choisir l’expérience principale (emploi ou fonction bénévole) sur laquelle reposera l’essentiel du livret. De préférence récente, elle doit être décrite en détail. Deux autres références peuvent être relatées si elles couvrent des fonctions ou activités n’ayant pas été mises en lumière dans la première ou si elles concernent un public différent.

2) Constitution du livret

Le livret est basé sur sept chapitres.

  • Vos motivations, qui éclaireront le jury sur la raison de votre démarche de VAE.
  • L’aperçu de vos expériences, avec distinction des activités bénévoles et du parcours professionnel.
  • Votre formation ; les diplômes mentionnés devront être accompagnés des justificatifs.
  • L’expérience N° 1, comportant :
    • la présentation du cadre (structure, emploi occupé, public…) ;
    • la description de situations de travail en lien avec le référentiel ; vous pouvez vous référer à des preuves ou des documents que vous fournirez en annexe ;
    • l’analyse globale de l’expérience, organisée en six thèmes.
  • L’expérience N° 2 ; non obligatoire, elle doit apporter des informations complémentaires au jury en complétant l’expérience N° 1.
  • L’expérience N° 3, identique à l’expérience N° 2.
  • Le tableau de synthèse des documents annexés.

Attention à bien faire parvenir le livret à l’organisme certificateur dans les délais impartis.

L’entretien

les etapes de validation pour la vae educateur specialise

Après étude du dossier, le jury convoque le candidat à un entretien. Celui-ci a pour but d’éclairer les zones d’ombre susceptibles d’exister quant à la concordance entre vos compétences acquises et celles exigées par le diplôme. Il arrive parfois que des candidats s’appuient sur le livret d’un candidat ayant déjà obtenu la certification. Ne cédez pas à cette tentation : le jury s’aperçoit immédiatement de la supercherie par le biais des questions qu’il vous pose.

La décision finale

Trois cas de figure sont possibles.

  • La validation totale : elle intervient si le jury juge vos compétences en accord avec le référentiel et vous obtenez alors le DEES.
  • La validation partielle : toutes les compétences ne sont pas acquises et vous n’obtenez qu’une partie de la validation ; vous disposez d’un délai de 5 ans pour les acquérir, que ce soit par une formation ou par un complément d’expérience.
  • Le refus de validation : le niveau de connaissances et de compétences exigé n’est pas atteint et l’obtention du DEES vous est refusée.

Information complémentaire mais qui a son importance : il est possible d’obtenir le financement de votre démarche de VAE éducateur spécialisé en fonction de votre situation. Les organismes diffèrent selon que vous soyez salarié, demandeur d’emploi, agent public, etc.

Laisser un commentaire